You are currently viewing Maserati MC20 Cielo, la Supercar se découvre

Maserati MC20 Cielo, la Supercar se découvre

Maserati MC20 Cielo, la Supercar se découvre

Prévue dans la roadmap depuis un certain temps; Maserati nous présente enfin la version cabriolet de la MC20. Son nom : Cielo, pas besoin de parler italien pour en comprendre la signification…

Un nouveau spider !

D’abord présentée en grande pompe lors d’un show retransmis en direct depuis Modène fin 2020, la Maserati MC20 se décline désormais en version cabriolet. Son patronyme est Maserati MC20 Cielo, qui signifie Maserati Corse (réservé aux modèles typés sport), 20 pour l’année de lancement 2020 et Cielo qui est le mot italien pour le ciel. En effet, il s’agit avant tout d’un modèle dédié au plaisir de conduite en plein air. De plus, elle est, comme le coupé 100% Made in Modena.

Un héritage légendaire

Au court de son histoire, la firme modénaise n’a produit que très peu de Supercar à moteur central. Plus coutumière des GT à moteur avant, ses créations font désormais partie du patrimoine de la marque.

  • 1971 – Maserati Bora / Merak

    Elle est la première Supercar de la marque italienne; et est également le premier modèle développé sous l’ère Citroën. Dessinée par Giorgetto Giugiaro et motorisée par un V8 de 4.7L, elle demeure un chef-d’œuvre des années 70 en matière de conception de voiture de sport.

    En réponse à la crise pétrolière, Maserati propose une déclinaison plus abordable de sa Bora avec la Merak. Elle embarque un moteur V6 conçu initialement pour Citroën. Ce modèle aux lignes sportives fut un véritable succès commercial pour la marque.

  • 1992 – Maserati Barchetta

    Conçu pour la piste, ce modèle possède toutes les caractéristiques des voitures de course. Monté au centre, on retrouve également un moteur V6 24 soupapes dérivé des Biturbos qui développe 315 chevaux.

  • 2004 – Maserati MC12 Stradale / Corse

    Elle a été développée dans le but de participer aux courses GT internationales. La technologie de la MC12 est basée sur la FERRARI ENZO dont elle emprunte, bien que modifié, le moteur V12 de 6.0L et le châssis. Une version compétition appelée « Corse » ainsi qu’une version route « Stradale » ont été commercialisées, au total 63 Maserati MC12 ont été produites. Vous pouvez visionner son essai réalisé par Top Gear en cliquant sur ce lien.

La MC20 Cielo se place en digne héritière de cette grande lignée; en particulier de la MC12. Peut-être pouvons nous attendre une version de compétition et un engagement en championnat d’endurance ?

Elle reprend tous les codes de design de la marque, avec notamment les triples ouïes latérales sur les flancs, la calandre béante ornée du trident de Bologne (qui a d’ailleurs été remis au gout du jour pour ce modèle); le tout pour une ligne d’une élégance rare : le charme à l’italienne.

Un habitacle élégant, épuré, high-tech et sportif !

A l’intérieur, on retrouve une présentation très moderne qui tranche avec le style baroque des autres modèles de la marque. Aussi, l’alcantara et la fibre de carbone y sont omniprésents.


L’accès à bord s’effectue par des portes à ouverture en élytre (c’est une première pour la marque). Très épurée, avec des formes simples et un minimum de commandes, la planche de bord distille une ambiance sportive . La console centrale accueille les deux commandes de la boite double embrayage (8 rapports) ainsi que le  sélecteur de modes de conduite : GT, Pluie, Sport, Corsa et un cinquième, ESC Off, qui désactive les fonctions d’antipatinage. Deux écrans de 10,25’’ font face au conducteur : l’un pour l’instrumentation, le second pour le système d’info divertissement.
Comme souvent sur les voitures de luxe italiennes, le monogramme du véhicule est placé au dessus de la boîte à gants en gage de signature du modèle.

Un bloc moteur 100% Maserati

En position centrale arrière on retrouve le tout nouveau moteur V6 de conception Maserati, son nom « Nettuno »; référence au dieu romain Neptune. Ce bloc d’une cylindrée de 3.0L développe 630 chevaux et 730Nm de couple, de quoi permettre à la Maserati MC20 Cielo d’atteindre les 100 km/h en 2,9 secondes et une vitesse de pointe de 325 km/h. La marque Italienne devrait dévoiler dans les années à venir une version électrique de sa super sportive. Pour l’instant, la seule information transmise est qu’elle sera plus puissante que les versions thermiques; affaire à suivre…

Vue du moteur Nettuno de la Maserati MC20 Cielo

Ce moteur présente deux caractéristiques principales :

  • Préchambre : une chambre de combustion à été placée entre la bougie centrale et la chambre de combustion traditionnelle.
  • Système d’allumage à 2 bougies par cylindre
  • Double système d’injection – direct (350 bar) et indirect (6 bar); ce système réduit le bruit à bas régime, ce qui diminue les émissions et améliore la consommation de carburant.

Une production artisanale

Pour commencer, Maserati a développé ce modèle dans son centre de recherche à Modène. Ensuite, comme pour la MC20 classique, cette version cabriolet est complètement produite en Italie, dans l’usine historique de la Viale Ciro Menotti. C’est là également qu’étaient assemblées les GranTurismo, GranCabrio et 4C il y a quelques années.  Enfin, il faut savoir que ce site de production à été récemment modernisé et repensé pour la production de la MC20, tout en conservant intact son ADN artisanal. 

Vue de l'usine Maserati de Modène

Vous pouvez également en apprendre davantage sur la Maserati MC20 Cielo en cliquant sur ce lien.

Aussi, si vous souhaitez accéder au plus important marché de véhicules d’occasion d’Europe pour l’acquisition de votre nouvelle voiture; nous vous proposons plusieurs prestations pour vous aider dans vos démarches. Vous pouvez en prendre connaissance simplement en cliquant sur ce lien.

Laisser un commentaire